Le retour du Web dans les Web services

L’architecture d’entreprise est une sorte mammouth, pas très agile, beaucoup d’inertie. Elle met du temps à changer de cap et avance tête baissée. Ce sont bien souvent les éditeurs et les analystes qui fixent le cap. Depuis plusieurs années tout le monde suivait les panneaux SOA. Je connais pas beaucoup d’entreprises qui soit arrivées à destination, certains commencent même à abandonner la route. Il est donc temps de fixer un nouveau cap.

Le Web a depuis longtemps adopté les principes RESTful ils sont au coeur de GData l’api de Google. En 2008 IBM a pris la direction de la RESTful SOA, La plateforme .net 4.0 de Microsoft prend elle aussi le virage REST. Les éditeurs ont pris la route REST.

Depuis plusieurs années Pete Lacey du cabinet d’analyste Burton évangélise REST. Et la semaine dernière la bible des DSI a sauté le pas. Le Gartner recommande enfin les approches RESTful:

Gartner: Web-Oriented Architecture: Putting the Web Back in Web Services

Les analyste ont pris la route REST… Toute l’architecture d’entreprise va suivre. Je ne vous cache que j’attend celà depuis un moment. Ca ne fait jamais que 4 ans que je m’intéresse au sujet

Je suis très agréablement surpris par la note du gartner qui a su mette le doigt sur la valeur de REST

  • “Unexpected reuse is the value of the Web” (Tim Berners-Lee)
  • “Engineer for serendipity” (Roy T. Fielding)

Ca reste des consultants… Ils inventent le concept d’application neutrality pour expliquer qu’une interface réutilisable doit être neutre et non pas spécifique à une application. REST pemet et encourage la construction de telles interfaces. Il parle aussi de “wide top” pour bénéficier de l’effet de réseau. Je parle de surface de contact, la multiplication des URI dans une application RESTful augmente la surface de contact de l’application et les possibilités de réutilisation imprévues (serendipineuses même!).

Enfin Gartner utilise le terme WOA pour Web je préfère le terme ROA pour Ressources, car le paragdime central de REST est bien la ressource.

Il est donc temps de s’y mettre, voici quelques points de départ:

1 thought on “Le retour du Web dans les Web services

Comments are closed.